• imaginableforgood

Il faut du chaos en soi pour accoucher d'une étoile qui danse



Cette citation de Nietzsche résume bien à la fois ce que nous avons vécu ces trois derniers mois et ce que nous allons devoir inventer à l’heure de ce (premier ?) déconfinement.


Ce que nous avons vécu, c’est cet arrêt total de l’économie mondiale, cette peur d’un virus microscopique que nous avons « déconfiné » de son milieu naturel (le fameux effet papillon…), cette claustration volontaire qui nous a souvent laissé dans un état de sidération, d’anxiété voire d’angoisse.


Mais c’est aussi de formidables réactions et des trésors d’inventivité pour produire des masques ou du gel hydro alcoolique, des élans de solidarité locaux, entre voisins, vis-à-vis de personnes fragiles, pour aider des commerçants à redémarrer, en bref cette géniale capacité de résilience qui caractérise l’espèce humaine (… quand elle met son énergie pour construire et non pour détruire).


C’est ce que nous avons essayé de faire également chez Imagin/able : adapter nos méthodes de (télé)travail, travailler avec de nouveaux outils (comme Klaxoon pour animer des sessions d’idéation à distance), partager des posts et des articles pour chercher à mieux comprendre et agir, proposer avec le neurocognitiviste Jacques Fradin des webinars pour travailler à sa propre résilience et rebooster notre capacité à aller de l’avant.


Ce que nous allons devoir inventer, c’est un modèle de société qui va devoir s’adapter à la crise climatique à venir (voir à ce sujet l’éclairante interview de D. Bourg ), qui va devoir lutter contre les inégalités qui vont se démultiplier dans les mois et les années qui viennent, qui va devoir réinventer des façons de consommer, de se déplacer, de produire, …


Là encore chez Imagin/able, nous souhaitons apporter, à notre modeste échelle, notre part d’idées, de projets, de façons de réfléchir et de mettre en œuvre nos modèles d’affaires pour démontrer qu’il n’y a pas d’antinomie fondamentale à penser « business » et « durabilité », que sans rentrer dans le débat croissance vs. décroissance, on peut continuer à penser « développement » donc progrès.


Pour cela, nous continuons à perfectionner nos outils d’innovation durable, à approfondir notre méthodologie d’entreprise régénératrice, à intégrer les neurosciences pour accompagner les équipes comme les consommateurs dans des changements comportementaux qui doivent être massifs si l’on veut se donner une chance de continuer à exister d’ici quelques décennies.

Plus que jamais, nous restons motivés et déterminés pour vous accompagner et faciliter cette transition et réaliser notre propre ambition : réinventer le business/régénérer la société.


Merci et à très bientôt !


L’Equipe Imagin/able

11 vues0 commentaire